You are here : accueil > Saison en un coup d'œil > Extra muros > Carmina Burana
­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­

­­Carmina Burana

­­­­­­­­­­­

­Samedi 23 janvier - 20h45 - Olympia (Arcachon) - Tarif unique 36€
hors abonnement

­­­­
Danse - 1h­ (ans entracte) - Suisse - dès 12 ans
Ballet du Grand Théâtre de Genève

­
image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo ­ ­ Créées en 1937 Les Carmina Burana sont puissantes, ensorcelantes et ne laissent jamais indifférents. Elles dépeignent, parfois avec cynisme, l’histoire de l’Humanité : la fortune et la richesse, l’amour, la vie, la chair, le jeu, la luxure...
Plus d'infos ­­­le r­ésumé,­ les images...­

­­Le résumé­

­ ­ ­ ­
Créées en 1937 Les Carmina Burana sont puissantes, ensorcelantes et ne laissent jamais indifférents. Elles dépeignent, parfois avec cynisme, l’histoire de l’Humanité : la fortune et la richesse, l’amour, la vie, la chair, le jeu, la luxure... Le chorégraphe français Claude Brumachon en respecte la trame et suggère tour à tour les passions au fil des tableaux.
Le chorégraphe s’empare ici de la cantate scénique de Carl Orff et propose sa vision des Carmina Burana tel un acte de foi artistique multidimensionnel avec la volonté de montrer combien le corps est vecteur de virtuosité, de sensations et d’émotions. Composée de 22 danseurs de formation classique, la troupe est aujourd’hui incontournable à l’échelle internationale.
Sa spécificité tient au fait que son directeur, Philippe Cohen, a su marquer au fil des années sa différence, dans le choix des danseurs et dans une vision artistique originale et exigeante. Elle tient également dans son engagement à mener la troupe et les chorégraphes invités, dans une direction clairement tracée.

Directeur : Philippe Cohen
Chorégraphie : Claude Brumachon
Musique : Carl Orff

Le tarif comprend le trajet en bus et le spectacle
17h : départ du Pôle
19h30 : arrivée à Arcachon et dégustation d’huîtres offert par l’Olympia
23h45 : ­ retour au Pôle
Attention, places limitées à 100 personnes (2 bus)


­­

­­La photo­

­ ­
­
­­image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo ­ ­ ­ ­ ­­ 


­

­La presse en parle

­ ­ ­ ­ ­
"Philippe Cohen semble avoir un goût particulier pour travailler avec des chorégraphes modernistes et raffinés et des interprètes malicieux mais discrets, tous de formation classique et extraordinairement souples... Puissent-ils revenir très bientôt." Jennifer Dunning, The New York Times­


­
­ ­
­