You are here : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Pôle > La pastorale
­ ­ ­­

La pastorale

­­­­­­­­­

­Mardi 5 novembre ­- 20h30 - Le Pôle - Tarif A

­­
Danse - 1h10 - Tout public
Malandain Ballet Biarritz

­
­image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - La pastorale ­ À l’occasion des 250 ans de la naissance de Ludwig van Beethoven et à l’invitation de l’Opéra de Bonn – ville natale du compositeur, Thierry Malandain crée un nouveau ballet intitulé La Pastorale, qui associe : la 6e Symphonie, la Cantate op 112 et quelques motifs des Ruines d’Athènes...
Plus d'infos ­le r­ésumé,­ les images...­

Le résumé­

­
­ ­
À l’occasion des 250 ans de la naissance de Ludwig van Beethoven et à l’invitation de l’Opéra de Bonn – ville natale du compositeur, Thierry Malandain crée un nouveau ballet intitulé La Pastorale, qui associe : la 6e Symphonie, la Cantate op 112 et quelques motifs des Ruines d’Athènes. Pour ce nouveau ballet, la scénographie, comme à l’accoutumée sera sobre pour laisser la part belle à une écriture chorégraphique atemporelle qui puise son inspiration principalement dans l’académisme et surtout, qui cherche à exalter la puissance du corps dansant, la sensualité et l’humanité des vingt-deux danseurs de la compagnie. Ce n’est pas la première fois que Thierry Malandain s’empare d’une oeuvre de Beethoven. Les Créatures en 2003, écrit sur Les Créatures de Prométhée, une partition réputée « chorégraphiquement » difficile, lui a valu en 2004 une nomination à Moscou aux Benois de la Danse et le prix de la Critique du meilleur spectacle étranger au 19e Festival International de Ballet de la Havane à Cuba.
Puis en 2012, il régla le solo intitulé Silhouette sur le 3e mouvement de la sonate n° 30, Op.109.
On retrouve deux traits notables de Beethoven chez Malandain : une capacité à concilier tradition et création et des idéaux humanistes qui transpirent dans chaque oeuvre. Alors gageons que cette troisième rencontre entre la musique puissante et évocatrice de Beethoven et la danse terrienne et musicale de Malandain, fasse de nouvelles étincelles !

Musique : Ludwig van Beethoven (6e symphonie « Pastorale », Cantate op. 112, extraits des Ruines d’Athènes)
Chorégraphe : Thierry Malandain
Maitres de Ballet : Françoise Dubuc & Richard Coudray
Danseurs : Ione Miren Aguirre, Giuditta Banchetti, Raphaël Canet, Clémence Chevillotte, Mickaël Conte, Jeshua Costa, Frederik Deberdt, Clara Forgues, Loan Frantz, Michaël Garcia, Irma Hoffren, Miyuki Kanei, Hugo Layer, Guillaume Lillo, Claire Lonchampt, Nuria López Cortés, Arnaud Mahouy, Alessia Peschiulli, Ismael Turel Yagüe, Patricia Velazquez, Allegra Vianello, Laurine Viel.

Ballet pour 22 danseurs, spectacle accueilli en résidence au Théâtre de Gascogne du 2 au 4 novembre 2019.

* Représentation scolaire : mardi 5 novembre à 14h­


­ ­ ­

­­Photo­

­ ­ ­ ­ ­
image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - La pastorale ­ ­ ­­ ­­

­­ ­
­
­