Vous êtes ici : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Péglé > Un peu pluche
­ ­ ­­ ­

Un peu pluche­

­­­­­

­
Mercredi 11 octobre - 19h - Le Péglé - Tarif G ­
Scolaire à 10h

­­­Ciné-Concert - 40min­ - Tout public dès 4 ans
­
­­image : saison culturelle 2016-2017 - Mont de Marsan Agglo - Un peu pluche ­ ­­ Sur une musique originale, interprétée en live par un accordéoniste et un percussionniste, les enfants découvrent des courts métrages réalisés au début du XXème siècle par les pionniers du septième art. Ces films et dessins animés ont en commun la danse...
Plus d'infos ­le r­ésumé,­ les images...­

Le résumé­

­ ­
­
Sur une musique originale, interprétée en live par un accordéoniste et un percussionniste, les enfants découvrent des courts métrages réalisés au début du XXème siècle par les pionniers du septième art. Ces films et dessins animés ont en commun la danse et la musique. On y voit des souris qui dansent, un chasseur qui initie les animaux de la jungle à la musique, un comique de music-hall qui danse avec d’immenses souliers… Les instruments prennent vie en l’absence du chef d’orchestre. C’est drôle et ça donne envie de danser !

­ Avec Pascal Pallisco et Bruno Desmouillières
­

­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­

La photo

­ ­

­image : saison culturelle 2016-2017 - Mont de Marsan Agglo - Un peu pluche ­


­

La presse en parle

­

"Courts métrages des années 1900 à 1930, tous les films présentés (restaurés et copies neuves) dans ce ciné-concert trouvent en même temps qu’une nouvelle vie, un nouveau public : les tout-petits. Les deux musiciens interprètent en direct leurs compositions et rythment les courts métrages. Pour l’essentiel, il s’agit de dessins animés en noir et blanc de la série des « Merrie Melodies », où l’absurde côtoie la fantaisie (vaisselle en folie dans The Dish Ran Away With The Spoon, improvisation musicale dans la jungle avec Congo Jazz ou bal canin dans Moonlight For Two), entrecoupés d’intermèdes aussi brefs qu’étonnants, comme La Danse des grands souliers, de Little Tich, et surtout la Danse serpentine, de la chorégraphe Loïe Fuller (version de 1899, colorisée au pinceau). Des pépites cinématographiques à redécouvrir." ­ Télérama


­ ­ ­ ­ ­ ­­­­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­