Vous êtes ici : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Péglé > La main de Leïla

La main de Leïla

­­­­­­­­

­Mardi 23 janvier - 20h30 - Le Péglé - Tarif D

­­­Théâtre - 1h20 - Tout public - de Aïda Asghzadeh et Kamel Isker
image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - La main de Leila - Photo Lisa Lesourd 1987, Sidi Fares, un petit village proche d’Alger. ­ Dans un garage secrètement transformé en salle de spectacle, Samir rejoue les films que l’État censure et dévoile les plus grands baisers du cinéma. "Un dinar la place et bienvenue au Haram Cinéma..."
Plus d'infos ­le r­ésumé,­ les images...­
­

L­e résumé

­
­
"­Laissez-moi vous raconter l’histoire de Samir et Leïla. C’est l’histoire d’une rébellion, celle de l’Algérie, d’un grain de sable. C’est l’histoire d’un amour plus grand que les plus grands contes, d’un désir plus vif que les plus vives révoltes, d’une jeunesse plus mûre que les plus mûrs pommiers. C’est l’histoire de Samir et Leïla." Humphrey Bogart

1987, Sidi Fares, un petit village proche d’Alger.
Dans un garage secrètement transformé en salle de spectacle, Samir rejoue les films que l’Etat censure et dévoile les plus grands baisers du cinéma. « Un dinar la place et bienvenue au Haram Cinéma, le cinéma le plus illégal de toute l’Algérie ! » Ici, il y a deux règles à respecter : l’identité de Samir doit rester secrète et les femmes sont interdites. Sauf qu’un jour, Leïla Bensaada viole cet interdit. La fille du puissant colonel Bensaada découvre la mythique histoire de Casablanca.

Un an plus tard, Samir et Leïla s’aiment d’un amour inconditionnel comme l’est le premier amour. Mais d’un amour tout aussi interdit que les scènes que Samir interprète pour vivre. Derrière eux, se trame l’ombre d’octobre 88, le premier des printemps arabes.
Cet amour et cette révolte puisent leur force dans les mêmes racines : une nouvelle jeunesse algérienne.

Avec : Aïda Asgharzadeh (artiste associée en 2016-2017), Kamel Isker et Azize Kabouche Mise en scène : Régis Vallée
Scénographie : Philippe Jasko
Costumes : Marion Rebmann
Spectacle créé au Théâtre de Gascogne en mars 2016.


­ ­ ­ ­ ­

Les photo­s



­
  • LMDL1C_lisalesourd.jpg
  • LMDL2_C_Lisalesourd.jpg
  • LMDL3C_lisalesourd.jpg
  • LMDL4C_lisalesourd.jpg
 



­ ­ ­ ­ ­ ­ ­­­­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­