Vous êtes ici : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Molière (ex Le Théâtre) > Soirée Ionesco
­ ­ ­­ ­

­Soirée Ionesco : "La cantatrice chauve" et "La leçon"

­ ­ ­

­­Jeudi 1er dé­cembre - 20h30 - Le Molière - Tarif E ­

­­­
Théâtre - 1h + entracte + 1h - Tout public

­­­image : saison culturelle 2016-2017 - Mont de Marsan Agglo - Soirée Ionesco Eugène Ionesco, grand dramaturge français du XXe siècle est un des représentants principaux du Théâtre de l'Absurde. Dans ses drames il s'est concentré sur l'existence et la banalité du quotidien. Cette soirée propose deux pièce La cantatrice chauve et La leçon...
Plus 'infos ­­le r­ésumé,­ les images...­

­Le résumé

­
­ ­

La cantatrice chauve


Eugène Ionesco, grand dramaturge français du XXe siècle est un des représentants principaux du Théâtre de l'Absurde. Dans ses drames il s'est concentré sur l'existence et la banalité du quotidien. La Cantatrice Chauve d’Eugène Ionesco est créée par Nicolas Bataille au Théâtre des Noctambules le 10 mai 1950 et ne cesse de tourner depuis. Cette pièce nous invite chez les Smith, famille traditionnelle londonienne qui reçoit les Martin. Le Capitaine des pompiers leur rend également visite. Cette œuvre, une autopsie de la société contemporaine par l’utilisation de propos ridicules, tenus par deux couples dans leur salon est non seulement très amusante, mais parle surtout des problèmes inhérents à la langue et donc à la compréhension. De la sixième à la Terminale, ces deux pièces sont tous les ans au programme. Partout où il se produit le spectacle Ionesco attire nombre de collégiens, lycéens ou étudiants.

­­La leçon


La Leçon nous invite chez un professeur pour un cours particulier. Malgré les avertissements de la bonne qui semble dire que cela se terminera mal, ce dernier persiste à dispenser son cours. Avec La Leçon, Ionesco nous donne un exemple parfait de construction théâtrale telle qu’il l’a définie : une pièce de théâtre est une construction constituée d’une série d’états de conscience, ou de situations qui s’intensifient, se densifient, puis se nouent, soit pour se dénouer, soit pour finir dans un inextricable insoutenable. Pourquoi l’être humain a-t-il autant de mal avec la soustraction sur laquelle Ionesco nous arrête aussi longtemps ? Pour Ionesco cette résistance à la soustraction n’est qu’un reflet de la peur de la mort, l’absurdité de se soustraire au monde : « J’écris pour crier ma peur de mourir, mon humiliation de mourir. »

Une mise en scène de Marcel Cuvelier, pour 3 acteurs, dans les décors de Jacques Noël.

Production : Théâtre de la Huchette.
­ Le Spectacle Ionesco détient le record du monde du spectacle qui se joue sans interruption dans le même lieu depuis 57 ans.


­­

La photo­­­­­



­ ­­­image : saison culturelle 2016-2017 - Mont de Marsan Agglo - Soirée Ionesco
­
­
­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­