Vous êtes ici : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Pôle (culturel) > Les misérables

Les misérables

­­­­­­­­­

­Mercredi 25 avril - 20h30 - Le Pôle
Scolaire à 10h

­­­­
Théâtre d'objets - 1h15 - Tout public à partir de 10 ans
­d’après Victor Hugo – Cie Les Karyatides

­image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - Les misérables - photo Gilles DESTEXHE ­ 2000 pages en soixante-dix minutes chrono, une table, deux comédiennes-manipulatrices hors pair, quelques santons et autres poupées chinées aux puces, cette adaptation resserrée se met totalement au service de l’œuvre d’Hugo...
Plus d'infos ­le r­ésumé,­ les images...­
­

­Le résumé

­ ­ ­
­
2000 pages en soixante-dix minutes chrono, une table, deux comédiennes-manipulatrices hors pair, quelques santons et autres poupées chinées aux puces, cette adaptation resserrée se met totalement au service de l’oeuvre d’Hugo : le lyrisme, l’incroyable épopée d’un peuple en révolte qui défend son idéal jusqu’à la mort, le combat du bien contre le mal, tout y est ! Evidemment il leur a fallu faire des choix dans cette épopée vertigineuse, mais vous retrouverez les figures essentielles. Jean Valjean, poursuivi par son passé de bagnard et qui se sacrifie pour le bonheur d’une enfant que le sort lui confie. Javert, le flic obsessionnel et sa traque infernale. Fantine, la fille-mère, victime de l’injustice sociale et de la condition féminine au XIXe siècle. Cosette, l’enfant maltraitée qui parviendra à la résilience. Gavroche enfin, gamin des rues impertinent et drôle, qui finira par tomber sous les balles au nom de la liberté.

­ Ce spectacle est un formidable cri contre l’injustice et transmet avec force et habilité le message politique de Victor Hugo. Les Karyatides se sont emparées de ce monumental roman. Comédiennes et manipulatrices, elles jouent tous les personnages, se concentrent sur les essentiels et les moments clés. Elles parviennent à faire résonner le mélodrame et exister la pensée politique, sociale et philosophique de Victor Hugo.

Avec : Julie Nathan et Naïma Triboulet
Direction artistique : Karine Birgé et Marie Delhaye
Mise en scène : Agnès Limbos


­ ­ ­

Les photos­

­

­ ­
  • 1-LES MISERABLES-ALICE PIEMME.jpg
  • 2-LES MISERABLES-ALICE PIEMME.jpg
  • 3-LES MISERABLES-ALICE PIEMME.jpg
  • 4-LES MISERABLES-ALICE PIEMME.jpg
  • 5-LES MISERABLES-ALICE PIEMME.jpg
 



­

La presse en parle

­ ­
­
"Toute l’oeuvre d’Hugo, avec la révolution de 1848 pour toile de fond en soixante-dix minutes chrono... Et un récit serré sur l’espace réduit d’une table qui fait volte-face, et dont les inversions rythment de manière foudroyante les changements de lieux et d’époques (...). Ici, Jean Valjean et Javert, Cosette et Marius, devenus des figurines manipulées à vue par deux récitantes, sont proches de nous comme jamais. Et si la miniature renforçait les grands sentiments ? Un joyau à ne pas rater (...)." Télérama TTT


­ ­ ­ ­ ­ ­ ­­­­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­